Faire un stage en période de confinement, qu’est-ce que ça change ?

2 travailleurs de l’ESAT L’Etape Tournière ont continué à bénéficier de stages ou de détachements en entreprise lors du 2ème confinement. Nous leur avons demandé comment ils vivaient les mesures sanitaires en milieu professionnel.

Faire un stage en entreprise pour tester son projet en-dehors de l’ESAT

Le projet professionnel de ces deux travailleurs est d’aller travailler en entreprise. Il s’était arrêté à l’issu du premier confinement en mars 2020.

Les stages et détachements sont un levier à l’immersion dans le travail en entreprise. Cette démarche permet aux personnes en situation de handicap ou de fragilité d’être reconnues dans leurs compétences professionnelles. Cette reconnaissance permet de renforcer une situation de réussite, de confiance en soi et de se projeter positivement vers l’avenir.

Voici en quelques lignes les expériences des 2 travailleurs de l’ESAT qui ont travaillé pendant la crise covid en restauration scolaire.

« Je suis content de mon stage »

 » Ce qui a changé c’est qu’on doit porter le masque en permanence, et on se lave les mains beaucoup plus souvent que d’habitude.  Il faut surveiller les enfants pour leur demander de garder la distance et de remettre leur masque. On est obligé de vérifier qu’ils ne reposent pas en vitrine les choses qu’ils ont choisies. Une fois à table, les enfants n’ont plus le droit de se déplacer. Les enfants débarrassent leur table, trois par trois, pour éviter la contamination. »

Ce travailleur de l’ESAT L’Etape Tournière a effectué un stage à l’école de la Reinetière à Ste-Luce- sur- Loire, pendant la 2ème période de confinement en octobre 2020. Il continue de multiplier les expériences en entreprise.

« Quand on sépare les chaises, les élèves les rapprochent »

« Moi je portais déjà le masque en permanence au travail et ce que je trouve difficile, c’est de porter le masque tout le temps, même en dehors du travail et je n’en peux plus. Du coup j’ai une baisse de moral.

Avant quand les élèves prenaient 2 desserts, on leur demandait d’en remettre un. Maintenant on le prend et on le jette.

Il y a 2 surveillants qui s’occupent des élèves dans la salle, mais quand on sépare les chaises, les élèves les rapprochent ».

Ce second travailleur de l’ESAT est en détachement au restaurant de la Sodexo au lycée de la Joliverie à Nantes, depuis octobre 2019. Son détachement s’est arrêté en mars 2020 en raison de la crise COVID-19. Il a pu reprendre en septembre 2020 jusqu’à ce jour, sans interruption pendant le 2ème confinement d’octobre 2020.

Bravo à tous les 2 et merci aux entreprises qui ont permis de contribuer à leurs projets professionnels !

Equipe de l’ESAT L’Etape Tournière

Avril 2021

Autres actualités
ESAT L'ETAPE TOURNIERE Episode #final : ouverture de la nouvelle...
ESAT L'ETAPE TOURNIERE Et vous, avez-vous participé au Duo Day...
ESAT L'ETAPE TOURNIERE A l'ESAT, on fête le travail !